Le périmètre des carburatrices

vendredi 24 juin 2011

Cabanes

Ils aiment parler de leurs cabanes dans les rencontres urbaines. Ils aiment raconter la campagne. Ils aiment le rapprochement complice stimulé par les racines rurales. Ils aiment fouiller la généalogie pour retrouver un lointain cousin, un quart de spermatozoïde qui aurait tenu une faux.
Pourtant, ils ont pris soin de construire leurs cabanes en lisière de la forêt, juste à l'ombre des premières frondaisons.
Et lorsque les profondeurs de la nuit, lorsque les lointains humus, lorsque les mousses cachées très au fond de cette forêt se manifestent, ils enclenchent rapidement leurs lecteurs numérique et passent quelque chose comme les Gipsy Kings.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire