Le périmètre des carburatrices

vendredi 24 juin 2011

La voix

- Il me semble que je vous connais.
- Je ne crois pas.
- Pourtant...
- Laissez-moi tranquille, je vous prie.

C'est dans cet éclat, dans cette assertion précise, dans cette diction lente et élastique, qui le prenait presque pour un débile, qu'il reconnut la voix des transports en commun.

- Puis-je simplement vous demander l'heure?
- Pauvre type!

Hors des rails, au bas des voies ferrées, passés les éléments de ballast égarés, les taillis, les ronces et les arbustes, infestés de tiques, constituent un monde inhospitalier. Alors que des êtres tendus, devant leur cappucino ou leur frappucino, défilent à grande vitesse et à cadence régulière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire