Le périmètre des carburatrices

mardi 7 juin 2011

L'hongroyeuse

C'est en se dandinant dans ses chaussons de cuir, avançant sur de vastes parquets fumés, que la perceptrice gagnait son clavier. Qu'elle empoignait après quelques gesticulations boudinées, destinées à se mettre d'aplomb sur son siège de mauves miroitant. Ses mains s'échauffaient un peu en l'air puis pétrissaient les touches à la manière des hongroyeurs. Donnant ainsi au secrétariat de la troisième sous-commission des subsides à la démoustication, des airs de tannerie, parfumée au gros sel et à l'alun. C'est que Madame facturait. Et lorsqu'elle se trouvait dans ces états, lorsqu'elle manipulait d'obèses bordereaux gorgés de chiffres, elle distillait des sels minéraux dans de ténébreuses et fétides sudations.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire