Le périmètre des carburatrices

jeudi 17 novembre 2011

Voici la voirie et ses stigmates

Organiser sa subsistance
Au pied d'un piquet à neige
Se réjouir de sa phosphorescence
À trois heures du matin
Dans les rugissements de la voirie

Lorsque le soleil sera haut sur l'horizon
Des empreintes dentaires circuleront
Au milieu de bâtiments d'acier
Dans les mains d'êtres frêles
Friands de cafés viennois
Ou de préparations tout aussi spectaculaires

En cheminant à l'extérieur de ces capsules
Nous repenserons à notre piquet à neige
Nous répondrons aux signes muets
D'un vieillard s'adressant à sa carafe

Nous préparerons
La transition
De l'incandescence à la phosphorescence
Ivres de l'absurde désir de commander aux flocons

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire