samedi 21 janvier 2012

Au garage

- Si j'étais un grand général important...
- Oui?
- Si j'étais bardé et fier, je ferais défiler toutes mes sections d'assaut. Pour mon bon plaisir, Monsieur.
- Et?
- Et je leur balancerai des fruits frais depuis les hautes fenêtres de ma caserne.
- Et alors?
- Et alors, cher Monsieur, on rirait bien, on aurait du plaisir.
- Bon, en attendant, je suis venu pour changer mes suspensions. C'est agaçant quand ça couine.