mardi 31 janvier 2012

L'éplucheur de patates

Est-ce que je t'impressionne encore
Avec ma dent en or
Avec mes manières d'éplucheur de patates

À toujours soupçonner
Que la vie peut se peler
À privilégier les robes des champs
À fréquenter tes cocktails
Les mains aux poches

Est-ce que je t'impressionne encore
Si je te dis que je t'aime
Avec mes caresses d'éplucheur de patates