samedi 7 janvier 2012

Opercule

Elle léchait son opercule de yaourt
Et dans la vivacité retrouvée de l'aluminium
Elle s'étourdissait d'une réincarnation

Contrôleuse de titres de transports
Sur les grandes lignes nationales
Les ongles longs et multicolores

Un fagot de copines
Du désir pour le handball
De l'appétence pour les céréales

Peu de cris
Des ébats consciencieux
A proximité d'anciennes peluches

Soudain
Sa langue orpheline
Elle plongea sa cuillère
Dans le yaourt
Elle s'immergea à nouveau
Dans sa vie laiteuse