mercredi 8 février 2012

Endormie

Tapi dans l'obscurité
À respirer son parfum

Elle qui fait de la nuit un soir éternel

À écouter ses respirations
Comme on prend les marées
Le goût de la mer avec son rythme
L'envie de la terre avec son corps

Attendre son bras
Ou sa main
Même son doigt
Au matin
Pour la rejoindre