samedi 3 mars 2012

Diablesse

Il humait le parfum de cette diablesse
A pleines narines
Dans des râles
De souffleuse à foin
Il s'en étourdissait
Il vacillait
A l'apothéose de sa cacosmie