jeudi 22 mars 2012

L'esprit et les lieux

Il remonta ses manches. Il fit quelques pas dans le silence de ses chaussures de nubuck fauve. Il agaça ses cheveux dans des assauts de doigts gras. Enfin, empli d'air, il expira la notion d'état d'esprit. Alors il fut repris, il fut neutralisé par les analystes des incidences fiscales. Il fut soumis à la notion d'état des lieux. Dehors, les primevères s'échauffaient.