samedi 3 mars 2012

Vent chaud

Sur ce quai de gare
Dans ce vent chaud
On aurait dit que la plaine ronflait

Petits acariens
Nous trottinions sans bruit
Vers nos destinations
Fuyant les cinglées et les queutards