mardi 19 juin 2012

Derrière elle

Il courait derrière elle
Comme on gueule
Dans un manoir vide
A devenir fou
A ne plus savoir
Qui du vent ou des hommes
Aiguise les vieilles pierres