lundi 20 août 2012

Apéritif

L'ivresse s'est enfermée
Dans la salle de bains
Elle se maquille

La désinvolture patiente
Elle éclate quelques pistaches
Elle balance les coquilles vides
A la gueule de l'excitation

La soirée change
Son fusil d'épaule
Il faudra enfoncer la porte