Le périmètre des carburatrices

jeudi 2 août 2012

Paume

Il avait cru capturer
Le monde et ses bestioles
Il croyait les tenir
Dans sa paume
Il les sentait gigoter
Ses doigts échelonnaient
Son étreinte
Il était fier de sa prison
De ses barreaux de chair et d'os
Et il ouvrit la main
Il n'y avait rien
Il s'était monté la tête
Comme on construit
Un château de sable
Dos à la mer
Sans voir venir le gros temps

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire