mardi 9 octobre 2012

Saison

Voici les matins
Qui accueillent
A leurs débuts
La langue glaireuse
D'une saison
Sur les montagnes

Parmi les glandes pulpeuses
Du monde d'en bas
Nous sommes de petites bactéries
Affairées dans nos cuisines
A nous prémunir du froid