Le périmètre des carburatrices

lundi 19 mai 2014

Fouiller le jus

Elle mettait
Ses bras
Au cou
Du gros animal
Elle se suspendait
Tandis qu'en bas
Des êtres
Plus timides
Fouillaient
Le jus
Du gazon
Hâché
Fin et avec force

Carcasse abandonnée

La nuit
Est
A marée basse

Nous
Que l'obscurité
A rejetés
Allongeons nos mains
Vers le ciel
De sable bleu

Nous tentons
D'atteindre
La lune 
Qui est 
Plantée là
A demi
Ensablée

Voici qu'un chien
Tend la gueule
Et semble attendre
La vague incolore
Promise
A toutes les souillures
Du royaume des ombres

Celle qui donnera
A cette lune
Si bon goût
Celle qui suscitera
L'envie de la déterrer
D'une patte
Et de la ronger
Comme on cherche
Le goût de la viande
Sur une carcasse
Abandonnée

dimanche 11 mai 2014

Les nuages en jupe

Ce matin
Les champs
Portent
Les nuages en jupe
Nous allons
Nous planter
Au milieu
Au-dessous
Et guetter
L'éclaircie
Tandis que
La possibilité
D'une averse
Nous donnera
Des frissons

L'éclat des gouttes

Il avançait
Comme la pluie
Prend possession
Des landes
Il marchait
Partout
Avec
Cette assurance
Portée en rafales
Elle sentait
Sa caresse
Ses doigts de bourrasque
Juste avant
Qu'il ne lui échappe
C'était son gaillard
Elle l'aimait
Trempée
Jusqu'aux os
Elle l'aimait
Comme on déteste
Les parapluies
Sans pouvoir
Se passer
De l'éclat des gouttes
Sur leurs tissus

Lapereau

Bouche bée
Comme
Un lapereau
Jeté en apesanteur
Dans les parages
De Kepler-186f
Alors
Ne me demande plus
Avec ou sans sucre
A la caisse
Du restaurant
Rapide

lundi 5 mai 2014

Sanglier

Désormais
Nous étions
La lumière
Qui fonçait
Brutale
Comme un sanglier
A travers les céréales
A ne pas voir
A ne pas entendre
A ne pas sentir même
Les mécaniques
Des moisonneuses batteuses
Désormais
Nous étions
Un trait
Frontal et borné

A trop pleurer

Son visage
A elle
Sentait
Entre ses mains
A lui
La forêt trempée
Immobiles
Ils étaient promis
A moisir
Dans un silence
Lacéré
De choucas
C'était ainsi
A trop pleurer
Et
C'était ainsi
A ne pas savoir
Comment faire façon
Des eaux
Déboussolées des barrages
Qu'ils avaient
Fracassés