Le périmètre des carburatrices

mercredi 6 août 2014

Jus

La nuit
Ressemble
Au jus
D'une cerise
Ou d'un sorbet
Qui coule
Entre les doigts
En attendant
Que l'aube
Respire
Même
D'un souffle
Le dernier
Pour sécher
Tout ça
Et le rendre
Indélébile

1 commentaire:

  1. beau texte... tiens, j'ai moi-même écrit recemment quelque chose sur la "cerise".. si vous voulez je vous le ferai parvenir

    RépondreSupprimer