Le périmètre des carburatrices

dimanche 29 novembre 2015

Le tatoueur

Le tatoueur
Proposa à sa vieille mère
Des fleurs
Un arrangement simple et coloré
Le tatoueur 
Aux bras de têtes de mort
Lui parlait
D'une voix douce
Comme lorsqu'il était petit garçon
Et qu'il rusait pour obtenir
Davantage de sucre
Sur son pain perdu
Le tatoueur
Détaillait à sa vieille mère
Ses projets immédiats
Ses rendez-vous compliqués
Et plus tard
Leur table
Au restaurant rapide
Demeura inoccupée
Assez longtemps

mercredi 11 novembre 2015

La reprise

L'aube voulait
Ravir à la lumière
La glace pilée
Elle aimait observer
Le manque s'agiter
A la recherche
D'une main secourable
De l'opportunité d'un cocktail
Pour accueillir
Ceux que la nuit
Rejette
Eructe
Laisse là
Sur le pas du jour
Sans se soucier
De la capacité
De leurs poings
A reprendre
Le combat

Mauvais trappeurs

De sa voix barbelée
Le matin a dit
A ce soir
On a cru
Dans ce brouillard
Voir un soupir
De ceux qu'on entend
Sans jamais les croiser
De ces émotions sauvages
Qui se jouent de nous
Mauvais trappeurs