Le périmètre des carburatrices

dimanche 15 janvier 2017

Millefeuille

Il y a
Pourtant
Cette même chaleur
Même si la saison
Est en ruine

Il y a
Un peu de mousse
Eparse
Des senteurs
Aux couleurs
Passées

Quelques tas de pierres
Semblent retenir
L'écho
D'anciennes voix
Le bruit sourd et usé
De désirs
Qui avaient annoncé
Leur intention de fuir
Et qui avaient tenu parole

Ensuite

Nos regards
Portés au ciel

Nos regards
Arrêtés par un plancher
Sur lequel de nouvelles danses
D'autres séductions
Diverses trajectoires
S'ébattent

Nos regards
Pris dans ce millefeuille
Au vieux goût de chaleur

Nos regards
Condamnés
A écouter

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire