Le périmètre des carburatrices

vendredi 8 février 2013

L'encens immobile

La vie
Comme un boulevard
Terminé par une cathédrale
Solitude des comptoirs
Tirés de fer
Esseulés dans la progression
A travers la nef
Nous entendons
Dans les confessionnaux
Râles, soupirs et pleurs
Il est probable
Que l'encens immobile
Finisse
Par nous prendre de vitesse

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire