mardi 5 janvier 2021

Au fond de la rivière

Quelques âmes agiles
Se sont laissées prendre
Au fond de la rivière

A mains nues

Et nous les regardons
S'agiter dans notre seau
Et dans le froid piquant
Nous faisons mine
De jouer à ne rien voir
Alors qu'il s'agira de décider
Bientôt
Ou les estourbir
Ou les rôtir

Nous reportons ce moment
Et nous faisons tourner
Dans l'air
Quelques prénoms inconnus

Peut-être s'approcheront-ils
Du seau
Peut-être alors
Se feront-ils gober

Nous ne faisons rien d'autre
Que monnayer
Un peu de répit
Un peu de temps

Nous ne faisons rien d'autre
Que jouer
A nous laisser prendre
Au fond de la rivière
A mains nues

mercredi 23 décembre 2020

Litières

Se lancer aux trousses
De ce qui bouge
Mordre au hasard

Moudre un peu de poussière
Et la régurgiter dans un coin de ciel

Les nuages sont des chats
Affamés d'horizon
Tandis que nous pataugeons
Dans nos litières

lundi 16 novembre 2020

Insatiable

Alors que le soir
Descendait
A travers les longues plaines
Blanchies

Alors qu'il était
Une robe de chambre
Qui prenait ses quartiers
Sur un vieux corps
D'herbes froissées

Alors qu'il courait presque
Vers un fauteuil
Volé à l'été

Tu ramassais
Des fagots d'intentions gelées
Et tu ne savais pas
Que seuls les désirs
Lorsqu'on les frappe
Les uns contre les autres
S'enflamment

Tu resteras seul
Avec tes brindilles
Abandonnées
Au soir
Ce chien insatiable et joueur
La gueule au vent

mercredi 14 octobre 2020

Promesse

Le ciel a promis
Qu'il envoyait
Des nuages
En plénipotentiaires

Avant toute chose

Ce n'était
Rien tant
Rien d'autre
Que sa grosse main
Velue et grise

Elle dégouttait ici
Venue d'on ne sait où
Poisseuse des chagrins
De pauvres contrées
Ravagées auparavant

Le ciel avait promis
Pourtant
Qui est assez sec
Encore
Pour le croire

lundi 14 septembre 2020

Irréductibles

A saisir le gouvernail
A remonter nos cabans
Sur nos joues
A ravir un peu d'équilibre
Dévissé de la houle de tes cheveux
Ceux-là que des marins de pacotille
Prennent pour des forêts sombres
A saisir le gouvernail
A fendre les irréductibles
Qui se dressent aux vents
Et jouent aux serpents
Pour effrayer les marins de pacotille
Qui n'ont jamais navigué
Dans tes cheveux

samedi 8 août 2020

Verglas

Après le virage
On dirait
Qu'il y a quelque chose
Qui bouge
Une bestiole
A moins que
Oui c'est ça
Le jour
Tout de guingois
Qu'on a malmené
Et forcé à sourire
Le jour nourri de souriceaux
A se tenir la panse
Prêt à saisir
Le premier fourré
Pour y vomir
Déjà les chiens
A l'arrière
De votre camionnette
Sont surexcités
Lâchez-les un peu
Pour voir ce qu'ils nous ramènent
Du coin là-bas
Après le virage
Verglacé de soir

jeudi 2 juillet 2020

Des volières et des théières

Les après-midi
Volières
A enfermer
Des échappatoires
A leur rogner les ailes
Les après-midi
Théières
A boire le jus
De leurs joies flétries
Les après-midi
A changer la sciure du monde
A remplir les mangeoires du désir

mercredi 1 juillet 2020

Bisons

Les nuages
Se déplacent
En bisons
Et toi
A tendre les bras
Tes javelots
Toi qui tentes
De chevaucher
Ces masses
Toi qui espères
Comprendre
Quelque chose
Au grand vacarme
Saisir le sens d'une note
Apprivoiser un bruit
Pourquoi pas
Et le garder un peu
Au sol contre toi serré
Avoir un compagnon
Pour observer
Les bisons
Lorsqu'ils reviendront
Se déplacer
En nuages

mardi 2 juin 2020

Mouette

Peut-être
Etait-ce
Une victoire
Cette mouette
Qui traçait
Des lignes
Au-dessus
Des choses
Et des vivants
Ici
Si loin
De l'océan
Peut-être
Etait-ce
Notre promesse
Qui revenait
De croisades
Perdues
Epuisée
De n'avoir pas su
Remporter
Sa bataille
Contre
Les appels de détresse
Lancés par des attentes
Organisées en équipages

lundi 1 juin 2020

A te donner froid aux genoux

Ajuste un peu
Ta tendresse
Elle bâille
Sur les côtés
Ne la serre pas trop
Non plus
Sinon
Quand tu marches
Elle te remonte
Sur la taille
A te donner froid
Aux genoux
Ajuste un peu
Ta tendresse
Ne la laisse pas
Gouverner
Ta démarche