mardi 21 mai 2019

Ballet

C’était bien
De retenir ton sourire
Comme un petit animal
Sauvage
Qu’on sait devoir
Laisser partir
Qu’on sait
Éloigné
Des tracas journaliers
C’était bien de bénéficier
De sa présence
De manière inconsidérée
C’était bien
De se laisser étourdir
Et de croire
Que tout ça
Pourrait survivre
Au ballet
De la nuit et du jour

mardi 23 avril 2019

Scintiller

Ce soir
Cette nuit
Juste quand la noirceur
A déjà tout saccagé
Que viens-tu arranger
Avec tes fleurs en bandoulière
Avec qui viens-tu parlementer
Ne sais-tu pas que les désirs et les espoirs
Ont été empoisonnés
De sourires et de promesses
Ne sais-tu pas que tu restes
A la station-service
A attendre un gobelet qui ne viendra pas
A ne pas retrouver un véhicule
Qui scintillait trop
Parce qu’il était équipé
Pour t’emmener
Loin d’ici

jeudi 21 mars 2019

Les ensablées

Et soudain
Il a fallu que tu partes
Pour qu’ici tombe
A nouveau la nuit
Celle qu’on avait
Oubliée
Perdue en route
La nuit qui reprend
Ses droits sur la lumière
Et qui fait surgir
D’anciennes forteresses ensablées
Qui ramène des garnisons
A l’état de tentatives
Équipées de bois
Il a fallu que tu partes
T’entretenir avec le jour
Et ses plénipotentiaires

lundi 11 février 2019

Sensualité

Ici il y avait des palais
Des choses qui s'élançaient
Des volontés montées en spirales
Ici il y avait des escaliers de tendresses
Attends un peu que la pluie
Raccompagne la poussière 
D'où elle vient
Et tu trouveras bien
Une brique avec un peu d'allure encore
A te mettre sur le corps
Tu récupéreras
Quelque chose
A te rappeler le poids de la sensualité

vendredi 18 janvier 2019

Itinéraire

Le pas lourd
La démarche retenue
La progression
Dépossédée de son désir
Il semble
Qu'un emballage de tristesse
Jeté à la va-vite
D'une automobile
Remplie de férocités
Il semble que ce détritus
S'est épris de nos semelles
Et qu'il s'est enhardi
Jusqu'à séduire
Notre pas
Notre démarche
Notre progression
Jusqu'à déshabiller
Notre itinéraire