Le périmètre des carburatrices

mercredi 6 août 2014

Ton rire est un ogre

Ton rire
Est un ogre
Qui te dévore
Les joues
A même
Le visage
Et puis
La serviette
Autour du cou
Comme le drapeau taché
Des assaillants galvanisés
Il poursuit
De son pas lourd
Nos oreilles
Puisque ses dents
Ont faim
De nos cartilages

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire