Le périmètre des carburatrices

vendredi 17 janvier 2014

Je suis ton cendrier

Ton regard
De braise
S'est éteint
A force
De trop
Tirer dessus
Il n'en reste
Que des cendres
Et moi
Je suis ton cendrier

1 commentaire:

  1. kopikolé sur fb Décidément, quel écho dans vos mots ! une vibration indélébile , une cicatrice au temps présent

    RépondreSupprimer