Le périmètre des carburatrices

mercredi 8 juin 2016

Taxis

Comme si tu revenais
D'un long voyage
Toi
Comme un avion
Qui s'appuie sur l'air
Semblable à un vieux coude
Qui cherche à se poser
Sur un accoudoir
Je me souviens
De ton tempo
De tes taratatas
De la vie
Avec toi
Haute et exposée
Que j'ai pleurée
Que j'ai attendue
Comme une carte postale
Après l'avoir laissée filer
Je me souviens
Et on dirait

A échanger nos taxis
Que c'est
Comme si tu revenais
Que tu vas me raconter
Ton long voyage

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire