mercredi 5 mai 2021

Jus

Tandis que nous rassemblons
Nos forces
En tout petits tas de bois
Au-delà
Après la rivière
Derrière la forêt
Après les truites immobiles
Derrière les chevreuils et les lièvres tranquilles
Un jus lumineux noie l'horizon

Tandis qu'ici
Nous attendons encore
Celui ou celle
Qui rapportera de la paille et de la cire
Pour allumer nos tout petits tas de bois

Où reste-t-il, où reste-t-elle
Peut-être que sa petite provision de forces
Emportée à la hâte
S'est déjà épuisée en chemin

Peut-être que nous devrions
Nous résoudre
A l'abandonner aux truites, aux chevreuils et aux lièvres
Peut-être que nous devrions
Ne pas regarder
Assoiffés
Ce jus lumineux
Qui noie l'horizon